intro

Le travail de Guillaume Mary interroge cette problématique de la mémoire, de l'écart entre la justesse des formes et la part de subjectivité inhérente à toute expérience humaine.
À la fois transposer un paysage, en cristalliser les plus essentielles caractéristiques formelles dans une matière concrète et ajouter une part de lui-même pour " se raconter " dans sa subjectivité, tel est la gageure centrale de son œuvre.
Guillaume Mary réalise des compositions subtiles qui rendent, de manière la plus authentique possible, des impressions du passé dans les matières concrètes de la peinture et parfois du bois. L'élaboration formelle passe par une sorte de sédimentation du regard, lors de laquelle l'artiste médite les éléments et les traits fondamentaux des lieux qui l'interpellent.


Parisian artist Guillaume Mary's work explores the problematic nature of memory, that is of the gap between formal accuracy and the subjective nature of perception.
Transcribing a landscape, condensing it to its most fundamental physical features, while at the same time providing an ever so slight a glimpse into his inner world of past experience represents the central challenge in his art.
The artist makes subtle compositions which transpose, in the most authentic way possible, past impressions into concrete pictorial matter and sometimes into wood.
Formal execution undergoes a sort of process of visual sedimentation during which Guillaume Mary meditates the essential nature of places that have made a lasting impression.

Nicola Marian Taylor





Première rue, 2010. Acrylique sur toile, 149x184 cm

 



 

bio

Né en 1962, Guillaume Mary vit et travaille à Paris.

Sélection d'expositions :

2020
• Construire un Saloon, progress gallery, Paris

2019
• Mon beau sapin (expo collective), atelier Aubry/Yano, Lille
• Pour Parler d'Elle (expo collective), Galerie EXIT, Boulogne

2018
• Hôtel seul, Galerie ICI, Paris
• FAR_EST, BOX202, Paris

2017
• Entrelacs, un choix de Philippe Cyroulnick, Galerie Théodora, Paris (expo collective)

2016
• Dessins et petits formats, Galerie Djezeri-Bonn, Paris (expo collective)
• Les dix ans du BOX202, Paris (expo collective)

2015
• Regarder, habiter, Paris (expo collective)
• extérieurs, Galerie Frédéric Lacroix, Paris

2014
• Sur papier, Galerie Frédéric Lacroix, Paris (expo collective)
• QUI QUE QUOI DONT OÙ, Galerie Brun Léglise
• L'eau-deux la surface, Galerie Municipale Fernand Léger, Ivry sur Seine
• Surface du réel, Le 19, Centre régional d'art contemporain de Montbéliard

2013
• Le Hublot, Ivry sur Seine
• Drawing Now, Galerie Frédéric Lacroix, Paris

2012
• Sur papier ou presque... , Galerie Frédéric Lacroix, Paris (expo collective)
• Fleur et volcan, Galerie Frédéric Lacroix, Paris


2011
• Exposition de Groupe I, an III, Galerie Frédéric Lacroix, Paris (expo collective)
• Point de vues - art contemporain et paysage, Prieuré de Saint-Benoît-du-Sault
(expo collective)
• installons-nous, habitons-le, Centre Albert Chanot, Clamart (expo collective)
• confusion sentimental, Le 19 crac à expotrastienda, Buenos Aires

2010
• Surface de la rivière, Galerie Frédéric Lacroix, Paris

2009
• The hand that draws by itself TM, The 18Gallery, Shanghai
• Provinces, Galerie Frédéric Lacroix, Paris
• Rennes-Paris-aller-retour, exposition en collaboration avec Alain Bizeau et Gilbert Mao, Rennes et Paris

2008
• La main qui dessinait toute seule TM Galerie Magda Danysz, Paris,
(expo collective)
• Visions, Ecole d'art Gérard Jacot, commissariat Philippe Cyroulnik, Belfort,
(expo collective)

2007
• Jeux d'extérieurs, l'Atelier Co Galerie Jean Brolly, commissariat Véronique Hillereau, Paris.

2006
• La grande allée, installation à la Galerie Magda Danysz, Paris
• Maison de l'Argentine, Cité Internationale Universitaire de Paris,
(expo collective)

2005
• La main qui dessinait toute seule TM, Galerie Magda Danysz, Paris,
(expo collective)
• Centre d'Art Plastique Albert Chanot, Clamart


 
 
© Guillaume Mary 2020